De Sétif à Moramanga

À Claude

Je me souviens avoir marché
dans les rues de Moramanga
petite ville sur la route de Toamasina

Je me souviens avoir fait le tour
du monument aux morts rouge et vert
hommage à la révolte des sagaies 

Je me souviens avoir vu
le wagon-tombe pétrifié
celui des 166 insurgés-martyrs

Je me souviens que dans cette ville 
le 5 mai 1947 jour du massacre 
vivait un enfant d’à peine six ans
mon beau-père Étienne Rakely

Xavier Fi
Le 10 mai 2019

Visiter le site : izazabe.com