Lauréat « Mondes nouveaux »

Suite à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par le ministère de la culture, mon projet de la Kaz’monde en collaboration avec Shama Boudhabhay a été retenu par le jury présidé par Bernard Blistène. La suite en 2022. 


KAZMONDE du cap la Houssaye et d’ailleurs
[ Installation nomade ]


« Multiple, diffractée et imprévisible, la kaz’monde est un espace mouvant où les identités, les langues et les cultures se rencontrent. »


La kaz’monde est une allégorie de la kaz’kreol réunionnaise. Elle prend ses racines dans l’architecture vernaculaire et traditionnelle : c’est une construction simple et légère qui s’érige comme porteur d’identité et d’histoire.


Petite structure, La kaz’monde a été pensée comme une micro-architec- ture nomade en bois brûlé. Installation multifonctionnelle, elle se fond dans d’infini métamorphose pour répondre aux besoins du monde.


Elle peut être vue comme un observatoire, un abri ou une installation contemporaine. Elle est diversité, mouvance, errance. Elle est un espace d’accueil, de partage ou de recueillement. Elle vogue au grès des besoins et des envies, entre la Réunion, Paris et le reste du monde, celui des français à l’étranger.


Le plafond de la Kaz’monde viendra s’habiller de tablettes en aluminium recyclé (parées de signes, mots, empreintes) qui raconteront chacune une idée, une émotion, un sentiment exprimant l’universel. Travaillées par des artisans selon une technique ancestrale, ces tablettes seront un support pour parler de notre humanité passé, présente et future. 


La kaz’monde
2021
Feutre, crayon couleur, pierre noire
50x50 cm