Survol

Je suis heureux de partir
rejoindre l’Afrique et Madagascar
le cœur rempli d’espoir
libre de réinventer encore une fois
ma vie et mes rêves.

Pourtant comme à chaque fois
en quittant le continent
je vais pleurer de tristesse
en survolant ceux qui plus bas
l’espoir noué au ventre
risquent leur vie 
pour un peu de bonheur.

Mes frères martyrs 
de la mer méditerranée.

Xavier Fi
Le 13 mai 2019

Visiter le site izazabe.com